Passer au contenu
Lire en commun

Une oeuvre d'art à la station de la Cité

Publié : 2013-01-30

Le conseil d’administration de la Société de transport de l’Outaouais (STO) est fier de mandater l’artiste Marie-France Brière pour la réalisation de l’œuvre d’art qui sera érigée à l’extérieur de la station de la Cité.

La STO est assujettie à l’application de la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics du gouvernement du Québec en allouant une partie du budget de construction du Rapibus à la réalisation d’une œuvre d’art. Trois artistes présélectionnés ont présenté leur projet d’œuvre d’art au comité de sélection constitué notamment d’une représentante du ministère de la Culture et des Communications, de l’architecte du projet Rapibus, de représentants de la STO et de professionnels en arts visuels. « La qualité des présentations et des oeuvres proposées était irréprochable et tout aussi intéressante les unes que les autres », a expliqué Stefan Psenak, membre du conseil d’administration de la STO qui a siégé au comité de sélection. « La proposition de Mme Brière a remporté la majorité des votes en regard des différents critères d’évaluation. L’approche de l’artiste établit des liens forts avec l’architecture et le contexte du Rapibus », a précisé M. Psenak.  « La station de la Cité, la plus imposante du corridor, est le site privilégié pour l’emplacement de l’œuvre puisqu’elle sera fréquentée par de nombreux utilisateurs du Rapibus » a également rappelé Stefan Psenak.

L’oeuvre sculpturale dédiée à la station de la Cité du Rapibus, intitulé Moraine, réunira deux formes-accordéon réalisées en acier inoxydable perforé et en marbre blanc veiné noir rappelant la topographie des montagnes et les méandres des rivières par la sinuosité de l’empreinte au sol. Les zones perforées créeront des effets de transparence sur le paysage urbain et de mouvement accentué par la présence active des passants qui circuleront à cet endroit. L’œuvre sera illuminée par un dispositif d’éclairage encastré dans le dallage de granit au sol.

Afin d’offrir à l’usager la possibilité de s’en approcher et d’apprécier ses détails, un aménagement paysager et du mobilier urbain complèteront l’œuvre afin d’en créer un lieu de rencontre. L’œuvre, qui sera réalisée au coût de 132 722 $, sera dévoilée au public à l’automne prochain.

Au sujet de l’artiste Marie-France Brière…

Détentrice d’une maîtrise en arts visuels de l’Université du Québec à Montréal en 1989, le travail de l’artiste Marie-France Brière fait souvent l’objet d’analyses et d’articles depuis plus de 20 ans. Depuis une douzaine d’années, Mme Brière s’oriente vers l’art public. Elle a réalisé de nombreux projets tant à l’intérieur des bâtiments qu’à l’extérieur notamment au Collège John Abbott, aux universités Concordia et McGill, au Conservatoire d’art dramatique et de musique du Québec, à la Société des arts technologiques et à la Cinémathèque Québécoise.  Mme Brière a été récipiendaire d’une douzaine de bourses du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des Arts et des Lettres du Québec.

- 30 -

©

2012 Société de transport de l'Outaouais. Tous droits réservés. Les informations et données qui apparaissent sur ce site ne peuvent être utilisées à des fins commerciales ou lucratives sans autorisation de la STO.