Passer au contenu

Port de l'uniforme non règlementaire : la STO impose une mesure disciplinaire

Publié : 2016-09-22

Devant le refus de nombreux chauffeurs et employés de l'entretien de revêtir, de façon intégrale, l'uniforme obligatoire tel que le stipule la convention collective en vigueur, la Société de transport de l'Outaouais (STO) impose aux employés concernés une mesure disciplinaire d'une journée sans solde.

Sans vouloir restreindre le droit à la liberté d'expression et d'association, les aviseurs légaux de la STO confirment que la convention collective s'applique toujours et que le port de l'uniforme est obligatoire pour des raisons évidentes de sécurité des usagers et des employés.  La convention collective est claire et sans équivoque quant au port intégral de l'uniforme. L'application d'une journée de suspension sans solde aux employés récidivistes sera purgée au moment jugé opportun par la STO afin de maintenir un service de qualité à la clientèle.

La STO réitère sa pleine collaboration au conciliateur nommé par la Ministre et sa confiance au processus de conciliation dont la première rencontre est prévue le 5 octobre prochain afin d'en arriver, à terme, à une entente raisonnable et satisfaisante  et ce, autant pour les employés que pour les usagers et contribuables.

Rappelons que la convention collective des chauffeurs et employés de l'Entretien est échue depuis le 31 décembre 2014 et qu'après plusieurs séances d'échanges et d'information, la partie syndicale a décidé de déposer une proposition globale, à la suite de laquelle la STO a, à son tour, déposé une proposition aux fins de discussions et de négociations. Les dernières offres transmises aux représentants syndicaux sont raisonnables et équitables et elles constituent une base pour entreprendre des négociations de bonne foi.

-30-

©

2012 Société de transport de l'Outaouais. Tous droits réservés. Les informations et données qui apparaissent sur ce site ne peuvent être utilisées à des fins commerciales ou lucratives sans autorisation de la STO.