Passer au contenu
Téléchargez votre balado du Cabaret des variétés littéraires

Hommage à un pionnier du transport en commun en Outaouais

Publié : 2016-06-16

C'est avec fierté et émotion que la Société de transport de l'Outaouais (STO) a souligné aujourd'hui son 45e anniversaire de fondation en nommant son édifice le Centre administratif Antoine-Grégoire en mémoire de ce grand bâtisseur. Antoine Grégoire a été dirigeant de la STO pendant 15 années et ses qualités de gestionnaire et sa vision ont assuré un avenir brillant pour le transport en commun en Outaouais.

« Le développement du transport collectif dans la région et le rayonnement de la STO sont attribuables à la force de l'équipe d'hier et d'aujourd'hui», a déclaré Gilles Carpentier, président de la STO. « C'est grâce à la vision, au leadership et à la contribution significative de ceux et celles qui ont guidé sa réussite au fils de son histoire qu'elle peut aujourd'hui poursuivre sur la voie du succès. Aujourd'hui, la STO tient à rendre un hommage tout particulier à Antoine Grégoire, un grand bâtisseur qui a assuré à la STO et à la région, un rayonnement au Québec et à travers le pays », a ajouté M. Carpentier. À cette occasion, la STO a dévoilé la nouvelle enseigne corporative affichant le nouveau nom de l'édifice du 111, rue Jean-Proulx en présence des membres de la famille Grégoire dont son épouse et ses enfants.

La directrice générale de la STO, Line Thiffeault, a présenté les plaques commémoratives qui orneront l'entrée du point de service à proximité du Service des relations à la clientèle et l'intérieur de la salle du conseil. Elle a souligné que le passage d'Antoine Grégoire à la tête de la STO a été marquant et a assuré l'essor du transport en commun en Outaouais « C'est un privilège pour moi d'avoir travaillé avec ce grand visionnaire à la STO », a déclaré Mme Thiffeault. « Tous se souviennent de lui comme d'un grand passionné ayant beaucoup de projets pour la STO et la région. Il s'intéressait autant à la planification, aux innovations technologiques qu'à l'environnement », a t-elle poursuivi en présentant brièvement quelques unes de ses realisations dont la mise en oeuvre, en 1985, du système automatisé pour la gestion du parc d'autobus (Sagepas). « C'est à M. Grégoire que revient cette initiative tout comme l'implantation de l'Infobus, le système d'information aux usagers sur l'heure de passage des autobus en temps réel à l'arrêt. Rappelons que ce fut une première au Canada à l'époque! On lui doit aussi l'aménagement de la première voie réservée sur le boulevard Gréber et le concept du premier projet de carte à puce », a souligné la directrice générale de la STO.

L'activité à laquelle ont assisté divers invités, des membres du conseil d'administration, de nombreux directeurs et directrices actuels et à la retraite, cadres et employés fut un moment empreint d'émotion alors qu'une plaque commémorative a également été offerte à Mme Grégoire. En désignant son siège social Centre administratif Antoine-Grégoire, la STO marque une autre page de son histoire. « Citoyen engagé, Antoine Grégoire aura laissé à la région un legs important. Laissons-nous inspirer par cet homme marquant pour poursuivre la croissance et maintenir la qualité de service qui caractérise la STO », a conclu le président de la STO, Gilles Carpentier.

À propos d'Antoine Grégoire
En 1980, Antoine Grégoire a été nommé président-directeur général de la Commission de transport de la Communauté régionale de l'Outaouais (CTCRO) qui, en 1991, deviendra la STO. En 1983, il fonde l'Association du transport urbain du Québec pour faciliter le réseautage entre sociétés de transport.

Antoine Grégoire (1924-2010) a largement contribué au rayonnement de l'Outaouais notamment à titre de président-directeur général pendant 10 années de la Société d'aménagement de l'Outaouais (SAO) et à l'épanouissement de la Société de transport de l'Outaouais (STO), mais aussi de toutes les sociétés de transport en commun à travers le Québec.

Parmi ses réalisations à la tête de la CTCRO puis de la STO, notons, entre autres, l'implantation d'un système automatisé pour la gestion du parc d'autobus (SAGEPAS) et d'un système d'information aux usagers en temps réel, une première au Canada à l'époque. C'est aussi sous sa gouverne que la région s'est dotée d'un Plan intégré des réseaux routiers et de transport en commun.

Antoine Grégoire était un visionnaire et un pionnier du transport urbain. Il était également un citoyen engagé, notamment dans les domaines économique, public et communautaire.

- 30 -

Opens external link in new windowConsultez la page hommage à Antoine-Grégoire

 

©

2012 Société de transport de l'Outaouais. Tous droits réservés. Les informations et données qui apparaissent sur ce site ne peuvent être utilisées à des fins commerciales ou lucratives sans autorisation de la STO.