Passer au contenu
ECHO

La STO présente les conclusions de l'Étude des besoins et des solutions pour un système de transport collectif structurant dans la partie ouest de la ville de Gatineau

Publié : 2018-02-16

La STO présente les conclusions de l'Étude des besoins et des solutions pour un  système de transport collectif structurant dans la partie ouest de la ville de Gatineau

La Société de transport de l'Outaouais (STO) a présenté aujourd'hui, lors d'un breffage technique auprès des médias, les conclusions de l'Étude des besoins et des solutions pour un système de transport collectif structurant dans la partie ouest de la ville de Gatineau.

De  façon  générale,  l'étude  reconnait  le  besoin  de  se  doter  d'un  système  de  transport collectif structurant pour assurer la mobilité des résidents de la partie ouest de la ville de Gatineau.  

Réalisée  en  collaboration  avec  la  Ville  de  Gatineau,  le  MTMDET,  la  CCN  et  la  Ville d'Ottawa,  l'étude  des  besoins  et  des  solutions  constitue  la  première  étape  de  la planification  du  projet.  Réalisée  par  le  consortium  Roche  Genivar,  cette  étude,  qui  a bénéficié d'une subvention du gouvernement du Québec de 511 000 $, a également fait
l'objet d'une démarche de consultation auprès des citoyens. 

Principaux résultats de l'étude

Trois  scénarios ont  été  analysés, soit l'amélioration du réseau d'autobus actuel, l'ajout de  mesures en transport collectif sur l'axe  Aylmer-Taché et l'ajout de mesures  en transport collectif sur l'axe Allumettières. 

Nécessité d'un système structurant

L'analyse de ces scénarios démontre que même en améliorant le réseau actuel par des mesures  préférentielles,  il  n'est  pas  possible d'atteindre des cibles minimales de performance du transport collectif (temps  de  parcours  et  opération  efficace  des  voies réservées), et par conséquent, cela ne permet pas de répondre aux besoins  à  moyen terme et d'augmenter de façon significative le transfert d'usagers de l'automobile vers le transport en commun.  

Il  s'avère  donc  essentiel  d'investir  pour  mettre  en  place  un  système  de  transport  en commun structurant dans l'ouest de la ville.

Un seul axe ne suffit pas

La  configuration  du  secteur  ouest,  sans  axe  de  circulation  central  pour  desservir  la population,  rend  difficile  l'identification  de  l'axe  à  privilégier  pour  le  nouveau  système de  transport  collectif.  Il  en  résulte  qu'une  combinaison  de  mesures  sur  les  axes Allumettières et Aylmer/Taché est nécessaire pour répondre à l'ensemble des besoins.

Le système rapide par bus (SRB) présente des limites

L'étude  révèle,  par  son  analyse  avantages-coûts, qu'un système  rapide  par bus (SRB) serait le mode à privilégier par rapport au tramway / système léger sur rail (train léger). Toutefois, ce mode  présente  un  risque important de saturation à long terme, et ce, malgré l'optimisation des ponts existants (Champlain, Chaudière et Portage), l'utilisation de véhicules de plus grande capacité et l'instauration de mesures préférentielles.

Dans ce contexte, nous avons un devoir d'aller plus loin pour identifier l'option la plus performante sur un long horizon en raison des investissements que cela va requérir.

La consultation auprès des résidents de Gatineau a révélé qu'un tramway / système léger sur rail (train léger) ou un système rapide par bus sont des modes qui les attirent, tout comme le souhait d'un meilleur arrimage  avec Ottawa. Il en résulte un large consensus sur la nécessité d'investir pour le transport collectif dans l'ouest de Gatineau que l'on soit résident  de ce secteur ou non. Selon les répondants, un tramway /système léger  sur rail (train  léger) serait plus susceptible d'attirer des non-usagers à utiliser le transport collectif.  

La prochaine étape

La STO et ses partenaires s'entendent sur la nécessité de confier un   mandat complémentaire financé par le Fonds pour l'infrastructure de transport en commun afin de s'assurer que la solution choisie permette  un arrimage  optimal  avec le système d'Ottawa, soit viable à long  terme et s'inscrive dans une vision régionale Gatineau-Ottawa. Le mandat permettra également de répondre à l'exigence gouvernementale à l'égard de la gestion des projets majeurs d'infrastructures publiques. Une démarche de consultation publique et une séance d'information  sont prévues dans le cadre de l'analyse complémentaire à venir.

D'ici la mise en place de la solution retenue, puisque le besoin d'améliorer les conditions de déplacement en transport en commun dans le secteur ouest de la ville est immédiat, la STO prévoit répondre aux besoins des  usagers au travers la réalisation de mesures préférentielles, l'utilisation  de bus à haute capacité et des ajustements au service en continu.

L'importance d'une vision métropolitaine Gatineau-Ottawa

La présidente de la STO reconnait la valeur des résultats de cette étape et fait valoir que le contexte a évolué depuis le début l'étude, en particulier avec l'arrivée du train léger à Ottawa. Il est de notre responsabilité de poursuivre tout en s'assurant de faire usage d'une méthodologie bien adaptée au contexte particulier de Gatineau. La méthodologie basée sur le guide du MTMDET pour établir le ratio avantages-coûts exclut certains critères dont l'impact sur la valeur foncière des propriétés avoisinantes. 

«  Nous faisons  partie d'une région métropolitaine et notre économie est très intégrée avec celle d'Ottawa, ce qui fait que 40 % des gens y traversent pour aller travailler tous les jours. Pour avoir le système le plus performant pour nos usagers, il faut faire le choix d'un  mode  qui  va  s'arrimer  sans  faille  à  celui  de  notre  voisin  et  pour  cela  il  faut
envisager  sérieusement  la  mise  sur  pied  d'un  système  sur  rail  intégré  à  celui  de  la capitale fédérale », a expliqué Myriam Nadeau. 

« Je  considère  qu'il  en  va  de  notre  devoir  à  la  STO  d'aller  au-delà  des  conclusions  de l'étude  déposée  aujourd'hui  et  d'analyser  davantage  les  enjeux  et  les  opportunités  de mettre en place un système mieux arrimé à celui d'Ottawa», a affirmé Mme Nadeau.

«  Le tramway/ système léger sur  rail (train  léger) doit être une  option étudiée plus  en détail, dans une optique d'intégration des réseaux et dans une vision à plus long terme de  développement  de  la  grande  région  métropolitaine  de  Gatineau-Ottawa  »,  a  t-elle précisé.

Pour plus de détails sur les conclusions de l'Étude des besoins et des solutions pour un système de transport collectif structurant dans la partie ouest de la ville de Gatineau et les étapes à venir, on consulte le sto.ca.

-    30 -

©

2012 Société de transport de l'Outaouais. Tous droits réservés. Les informations et données qui apparaissent sur ce site ne peuvent être utilisées à des fins commerciales ou lucratives sans autorisation de la STO.