Passer au contenu

Scénarios et corridors à Gatineau

Quels corridors ont été retenus et pourquoi?

L'étude d'opportunité complétée en 2017 concluait qu'une combinaison de mesures structurantes sur les 2 axes suivants était nécessaire pour desservir efficacement l'ouest de la ville :

  • le boulevard des Allumettières (avec une variante par le boulevard du Plateau);
  • l'axe chemin d'Aylmer/boulevard Alexandre-Taché.

En effet, en raison de la répartition géographique de la population, un seul axe ne suffirait pas à répondre à l'ensemble des besoins et assurer une performance adéquate. C'est à partir de ces 2 axes sélectionnés que les options de scénarios possibles ont été élaborées.  

Qu'est-ce qu'un système de transport structurant?

Il s'agit d'un système de transport collectif qui répond aux besoins de déplacement et qui transforme l'aménagement du territoire d'une ville ou d'une région.

Les caractéristiques recherchées d'un tel système sont les suivantes :

  • une offre de service fréquente et de qualité;
  • un lien étroit entre la planification de la mobilité et l'aménagement du territoire;
  • des voies réservées dédiées sur tout le tracé, avec des mesures prioritaires aux carrefours;
  • un système avec un potentiel d'offrir une grande capacité de déplacements;
  • des temps de parcours fiables et compétitifs par rapport à l'auto-solo;
  • un système résilient à plusieurs éventualités;
  • une intégration avec les modes actifs.

Est-ce-que le scénario déposé par le maire de Gatineau sera retenu? Que se passe-t-il si le scénario choisi est différent?

Le scénario présenté par le maire de Gatineau le 20 juin 2018 a été inclus dans l'étude et bonifié par le consultant WSP (notamment concernant la traversée de la rivière des Outaouais) et il constitue un des 5 scénarios qui est analysé au cours de cette étude.

Par conséquent, ce tracé n'est pas définitif, l'étude et la consultation permettront entre autres de recommander la solution qui sera retenue parmi ces scénarios.

Est-ce-que le « scénario de référence » identifié dans l'étude correspond au réseau actuel?

Le « scénario de référence » est une amélioration du réseau d'autobus actuel. Les lignes d'autobus seraient redistribuées sur les principaux axes est-ouest, incluant le boulevard des Allumettières, pour réduire la pression sur la voie réservée Aylmer/Taché. Des voies réservées et des mesures prioritaires aux feux seraient ajoutées aux principaux points de congestion, mais pas de mesures structurantes supplémentaires.

Ce scénario fait partie des options étudiées pour déterminer dans quelle mesure des interventions de moindre envergure permettent de répondre aux objectifs fixés et s'il est justifié d'aller vers des solutions de plus grande envergure. L'analyse de ce scénario s‘inscrit dans le périmètre de l'étude complémentaire en cours. Aussi, ce scénario sert de base de comparaison aux autres scénarios.

Pourquoi le pont Prince-de-Galles n'a-t-il pas été retenu?

L'ensemble des ponts entre Gatineau et Ottawa ont été considérés. Le pont Prince-De-Galles est excentré par rapport au centre-ville de Gatineau, il ne permet pas de desservir efficacement le centre-ville de Gatineau, que ce soit pour des usagers de l'ouest de Gatineau, mais également pour les usagers en provenance d'Ottawa. De plus, il n'y a pas de capacité d'accueil suffisante à bord du O-Train pour que l'ensemble de la clientèle provenant de Gatineau puisse correspondre à la station Bayview. Aussi, une correspondance serait nécessaire sur une courte distance pour terminer le trajet. Ainsi, le pont Prince-De-Galles a été jugé non viable pour accueillir le futur lien structurant. Il demeure une option pour une desserte secondaire, notamment pour le transport actif et le futur lien nord/sud vers l'ouest du centre-ville d'Ottawa.

Pourquoi le pont du Portage a-t-il été retenu?

  • Le pont du Portage a été retenu car il permet l'insertion à la fois des usagers de l'ouest de Gatineau et de ceux du Rapibus, il permet d'amener davantage de clients à distance de marche de leur destination et la capacité d'accueil du O-Train serait disponible pour accueillir les clients qui doivent correspondre à la station Lyon.
  • Le pont Champlain n'a pas été retenu car sa position est trop excentrée à l'ouest et la desserte du centre-ville de Gatineau nécessiterait une autre ligne.
  • Le pont Cartier-Macdonald n'a pas été retenu car sa position est trop excentrée à l'est et la desserte du centre-ville d'Ottawa serait peu performante.
  • La traverse des Chaudières n'a pas été retenue car la desserte du centre-ville de Gatineau serait incomplète et les impacts seraient majeurs sur le pont et le bâti des îles.
  • Le pont Prince-de-Galles n'a pas été retenu comme expliqué à la question Pourquoi le pont Prince-de-Galles n'a-t-il pas été retenu?.
  • Le pont Alexandra n'a pas été retenu car l'utilisation de celui-ci est seulement avantageuse pour la clientèle en provenance de l'axe des Allumettières et de l'est de Gatineau. De plus, ce pont n'apporte pas assez d'avantages pour justifier les défis d'insertion et les coûts.

Est-ce-que l'option de construire un tunnel entre Gatineau et Ottawa a été considérée?

Cette option a été considérée, mais les contraintes techniques étaient trop importantes. Le lit de la rivière des Outaouais est très profond, si bien que les pentes auraient été trop fortes pour les tramways. Les coûts d'une telle option seraient très élevés.

Pourquoi le système proposé ne s'insère-t-il pas dans le tunnel existant de l'O-Train d'Ottawa?

Les prévisions d'achalandage des futures extensions de l'O-Train sont trop élevées pour accueillir à long terme des usagers du système structurant en provenance de l'ouest de Gatineau.

De plus, dans le cas de Gatineau, il est question d'un tramway urbain et non d'un SLR comme c'est le cas à Ottawa. Il s'agit de deux modes et technologies très différents et l'utilisation du tunnel par le tramway, en combinaison avec le train léger d'Ottawa, subirait des contraintes techniques trop importantes.

Connexion avec le Rapibus et l'O-Train et correspondances

Est-ce que des liens avec le Rapibus de l'est de Gatineau et l'O-Train d'Ottawa sont considérés?

Un des objectifs de l'étude est que le système de transport collectif dans l'ouest de la ville puisse se connecter au Rapibus, pour faciliter les déplacements entre tous les secteurs de la ville de Gatineau.

Le succès d'un projet structurant dans la région repose sur l'efficacité des déplacements entre Gatineau et Ottawa. Afin d'assurer la liaison interprovinciale, ce système de transport doit traverser la rive ontarienne et se connecter à l'O-Train d'Ottawa.

Un bon arrimage et une complémentarité entre ces 2 modes de transport collectif structurants existants sont essentiels afin d'améliorer la connectivité régionale.

Quelles seront les répercussions pour les usagers du Rapibus et des autres secteurs de Gatineau?

Les autobus du Rapibus (ligne 200) et les principales lignes des secteurs Gatineau et Hull continueront de se rendre directement à Ottawa. Pour les autres lignes, des correspondances sur le nouveau système structurant de Gatineau seront nécessaires pour se rendre à Ottawa.

Comment seront aménagées les nouvelles stations : accessibles? chauffées? garages vélos? abribus? panneaux à message variable?

Les nouvelles stations seront aménagées avec des abribus tempérés, des panneaux à message variable pour diffuser de l'information aux voyageurs ainsi que des supports à vélos. Les stations seront toutes accessibles aux personnes à mobilité réduite. L'aménagement des stations prendra en compte le milieu bâti et patrimonial.

Est-ce-que la ligne 1 de l'O-Train aura la capacité d'accueillir l'achalandage supplémentaire provenant de Gatineau?

Les études démontrent que les stations Lyon ou Parlement auront la capacité nécessaire pour accueillir la clientèle supplémentaire prévue de Gatineau. 

Est-ce-que ce projet impliquera des travaux de construction aux stations de la ligne 1 de l'O-Train? Entraînera-t-il des fermetures de la ligne 1?

Le projet de la STO n'entraînera aucune fermeture ni incidence sur les opérations de la ligne 1. Par contre, il pourrait y avoir des travaux de construction aux stations existantes de la ligne 1 si les recommandations finales de l'étude incluent la construction de tunnels piétons entre les stations du tramway et celles de la ligne 1.

Coûts et financement

Est-ce que le financement du projet a été confirmé?

À ce jour, la STO a eu la confirmation du gouvernement du Québec qu'il financera le projet à hauteur de 60 %. La STO est toujours en discussion avec le gouvernement fédéral afin qu'il confirme sa participation financière dans le projet, sachant que celui-ci a déjà énoncé à plusieurs occasions qu'il soutenait ce projet, la STO poursuit donc son travail pour en assurer le financement à 100 % des dépenses admissibles avec les autres paliers gouvernementaux. 

Ce projet sera-t-il rentable financièrement? Est-ce qu'il se paiera lui-même grâce aux droits de passage des nouveaux usagers?

Les analyses avantages-coûts sont en cours et la STO travaille avec ses partenaires pour déterminer le scénario optimal en termes de rentabilité financière et socio-économique. Les avantages considérés comprennent les gains de temps de déplacement des usagers (auto et bus), la diminution d'utilisation des véhicules (auto et bus), l'amélioration de la sécurité routière et l'amélioration de la qualité de l'air.
Ce type de systèmes se finance rarement par eux-mêmes uniquement avec les droits de passage des usagers. Si le projet est financé, les fonds proviendront principalement de subventions du gouvernement du Québec, du gouvernement fédéral (par le biais de programmes de subventions administrées par le gouvernement du Québec) et de la Ville de Gatineau.

Modes de transport

Qu'est-ce qu'un SRB? un tramway? un SLR?

  • Un SRB (système rapide par bus) est un système de transport opéré par des autobus réguliers, articulés ou bi-articulés. Le Rapibus de Gatineau en est un exemple. Un SRB nécessite généralement l'aménagement d'un site propre et de voies réservées. Les voies sont souvent séparées physiquement des automobiles (bordures, dénivelés), mais les intersections peuvent être partagées avec une signalisation prioritaire.
  • Un tramway est un système de transport urbain qui nécessite une réfection/reconstruction des services publics souterrains et de l'infrastructure routière, un réaménagement urbain de qualité et un système de transport dédié. Les voies du tramway ne sont généralement pas séparées physiquement des autres véhicules et le franchissement des carrefours se fait généralement à niveau et avec une priorité absolue.
  • Un SLR (système léger sur raibpest un système de transport semi-urbain, qui dessert une grande zone démographique, avec des voies dédiées, c'est-à-dire séparées physiquement des automobiles (clôtures) et le franchissement des carrefours se fait en site propre. C'est le cas de l'O-Train d'Ottawa.

Est-ce-que les modes alternatifs ont été considérés : train léger, métro, ou systèmes ferroviaires surélevés?

Plusieurs modes alternatifs ont été considérés, y compris les systèmes ferroviaires surélevés, comme le SkyTrain ou le monorail suspendu. Le type de mode est identifié en fonction du nombre prévu d'usagers à déplacer. Selon les projections d'achalandage à moyen et long terme, des systèmes permettant de transporter un nombre très important d'usagers comme un train léger sur rail ou un métro ont une capacité trop grande pour le nombre d'usagers qui sont attendus. Les dépenses associées à ces modes de transport seraient trop élevées par rapport aux besoins.

Est-ce-que les véhicules seront hybrides ou électriques? Seront-ils universellement accessibles?

À partir de 2025, tous les nouveaux véhicules seront 100% électriques. Tous les véhicules répondront aux critères d'accessibilité universelle.

Pourquoi le tramway est-il préconisé dans l'ouest de Gatineau?

Comme annoncé en janvier 2020, le « scénario de référence » et le « scénario tout bus » ont tous les deux été analysés mais rejetés en raison de la non-viabilité des opérations à terme. En effet, les analyses montrent qu'à moyen et long terme, des autobus seuls ne seront plus suffisants pour déplacer les usagers du transport en commun. Un tramway offre une capacité suffisante, par conséquent, le scénario final retenu comportera une composante sur rail, soit le « scénario tout tramway » (avec des tramways desservant les deux axes de l'ouest de Gatineau) ou bien l'un des 2 « scénarios hybrides » (avec des tramways desservant l'un des les deux axes de l'ouest de Gatineau et des autobus desservant l'autre).

Est-ce-que le tramway fait du bruit?

La construction d'une plateforme en béton pour le rail est l'occasion de compacter le sous-sol et d'installer une membrane anti-vibrations. Avec une structure de chaussée plus solide et des rames propulsées strictement à l'électricité, tant le bruit que les vibrations seront moindres que ceux provoqués par le passage des autobus.

Est-ce-que le tramway est prioritaire aux intersections?

Le tramway est un projet de transport urbain qui permet généralement un franchissement des carrefours à niveau et peut bénéficier d'une priorité aux carrefours.

Que se passe-t-il en cas de bris ou incident quelconque?

Dans le « scénario tout tramway », le service est concentré sur un seul axe sur le chemin d'Aylmer, à l'est du boulevard Saint-Raymond. En cas de bris, de panne ou d'incident, le service serait interrompu et des services d'autobus seraient déployés pendant la durée du bris.

Par contre, dans les cas des « scénarios hybrides », le service est séparé sur 2 axes, à l'est du boulevard Saint-Raymond, ce qui offre une alternative en cas de bris ou de panne.

Est-ce-que le tramway fonctionne avec la neige et le verglas?

Des tramways sont déjà en service dans des villes scandinaves, de l'Ouest canadien et du nord des États-Unis. L'opération de déneigement est très similaire au déneigement d'une chaussée normale.

Le verglas représente probablement un défi plus important que la neige, mais compte tenu de la fréquence de passage du tramway, le verglas ne devrait pas avoir le temps de s'accumuler sur les rails.

Les analyses démontrent que le choix d'un tramway électrique est en adéquation avec le climat de Gatineau.

Consultations et critères pris en compte

Est-ce que les résultats des consultations publiques sont pris en compte dans cette étude?

La contribution des citoyens dans le cadre de cette étude est très importante et pertinente. C'est pourquoi une consultation publique a eu lieu au cours du mois de juin 2019 et une autre a lieu au cours du mois de juin 2020.

Les résultats de la consultation publique de juin 2019 ont permis d'identifier les éléments qui sont importants pour les répondants, ce qui influence le poids des critères d'analyse et les choix en matière d'aménagement.

La consultation publique de juin 2020 alimentera la teneur des recommandations de l'étude en fonction des préoccupations citoyennes exprimées. À noter que cette consultation publique se concentrera sur l'insertion au centre-ville d'Ottawa.

Quels éléments sont ressortis de la consultation publique de juin 2019?

Des consultations publiques ont eu lieu en juin 2019. Voici les principaux éléments qui sont ressortis :

  • sur le besoin : une forte majorité de répondants juge nécessaire la mise en place d'un système structurant dans l'ouest de Gatineau;
  • sur le mode de transport : près de 2/3 des répondants privilégient le tramway comme mode de transport qu'ils perçoivent comme plus rapide, plus fiable et viable à long terme grâce à sa plus grande capacité;
  • sur l'arrimage à Ottawa : une majorité de répondants estiment que le système devrait se rendre au-delà de la station Lyon de l'O-Train.

Comment les citoyens peuvent-ils fournir une rétroaction?

Une consultation publique en ligne, dirigée par la STO, a lieu aux mois de juin et juillet 2020. Lors de cet événement, l'analyse des options effectuée sera présentée au public aux fins d'examen et de rétroaction.

Les résidents d'Ottawa peuvent transmettre leurs questions ou leurs commentaires à l'adresse stowesttransitouest@ottawa.ca et ceux de Gatineau à l'adresse etudedelouest@sto.ca. Ces renseignements seront communiqués à l'équipe responsable de l'étude de la STO.

Est-ce que les critères suivants sont pris en compte dans cette étude?

  • Intermodalité avec piétons, vélos, etc. ? La STO favorise l'intermodalité. Elle souhaite permettre aux usagers de se rendre à pied ou à vélo aux stations et de stationner son vélo aux arrêts.
  • Ajout de pistes cyclables? La STO souhaite favoriser les déplacements en vélo et collabore avec la Ville de Gatineau et la Ville d'Ottawa à ce sujet.
  • Besoins des familles/étudiants? La desserte des lieux d'étude et des services de proximité, comme les écoles et les bibliothèques, sont des éléments considérés dans l'étude.
  • Qualité de vie des résidents? Les nuisances telles que le bruit et les vibrations causés par les autobus sont des éléments considérés dans l'étude.
  • Développement durable? La STO souhaite contribuer à prioriser la mobilité durable, dans le respect des orientations du schéma d'aménagement et de développement de la Ville de Gatineau et de la politique de mobilité durable du gouvernement du Québec. Pour cela, la STO souhaite mettre en place un système de transport collectif dans l'ouest de la ville de Gatineau qui permettra notamment de réduire la dépendance à l'automobile et d'augmenter la part modale du transport collectif.
  • Gaz à effet de serre? La STO souhaite se doter de cibles de réduction des émissions de GES dans le cadre de son plan stratégique 2017-2026. Limiter les nuisances environnementales, comme les émissions de GES, est un objectif visé pour le nouveau système. L'électrification des transports aura également un effet important sur la réduction de GES.

Comment le scénario final va-t-il être choisi?

En plus de la consultation publique en ligne de juin 2020, une analyse multicritère et une analyse avantages-coûts sont en cours de réalisation dans le cadre de l'étape « Évaluation comparative des solutions », celles-ci permettront de parvenir à la recommandation d'une solution :

  • l'analyse multicritère permettra d'évaluer la performance des solutions retenues en regard des objectifs fixés;
  • l'analyse avantages-coûts permettra d'évaluer si le projet représente un investissement valable, dans un contexte de ressources financières publiques limitées.

Expropriations

Est-ce que des expropriations vont avoir lieu dans le cadre de ce projet?

Des acquisitions seront nécessaires dans le cadre du projet, en fonction du tracé et du mode retenus, ainsi que du positionnement et aménagement des stations. À ce stade-ci du projet, il n'est pas encore possible d'identifier les terrains impactés. Une fois que le scénario final sera choisi, le concept sera raffiné dans les prochaines étapes de l'étude. Les préoccupations des répondants à l'égard des expropriations seront prises en compte pour la suite de l'étude.

Réseau de la STO

Parmi tous les déplacements effectués quotidiennement par les autobus de la STO, combien concernent une traversée interprovinciale chaque jour?

Parmi les 86 500 déplacements liés (correspondances comprises) effectués chaque jour par la STO, 36 000 d'entre eux, soit environ 42%, sont des déplacements interprovinciaux.

Sur le reste de son réseau, est-ce que la STO offrira un meilleur service pour ses clients (notamment soir et fin de semaine)?

La STO bonifie chaque année son service pour tous les résidents de Gatineau, y compris les secteurs de l'est de Gatineau, de Buckingham et Masson-Angers. Le service offert dépend de la demande et de la disponibilité des ressources. La STO souhaite également bonifier son service le soir et la fin de semaine, dans le respect de son guide  de conception et de normes de service.

Comment sera organisé le réseau de la STO une fois que le nouveau système structurant sera mis en place?

Le service sera fréquent sur les axes structurants et des lignes de quartier seront opérationnelles sur le réseau local en correspondance sur les axes structurants. Les destinations hors centres-villes seront desservies par des lignes d'autobus, et des correspondances pourraient être requises.

Pour la clientèle de l'est de Gatineau et de Hull Périphérie, notons que certains autobus du Rapibus et de Hull Périphérie continueront de se rendre au centre-ville d'Ottawa.

©

2012 Société de transport de l'Outaouais. Tous droits réservés. Les informations et données qui apparaissent sur ce site ne peuvent être utilisées à des fins commerciales ou lucratives sans autorisation de la STO.