Passer au contenu

Mise à jour
Avancement des analyses d'insertion au centre-ville d'Ottawa 

Mise en contexte et raisonnement

L'arrimage au réseau d'Ottawa est primordial pour le succès du système structurant de transport en commun. La STO et ses partenaires procèdent donc à des analyses détaillées des options à Ottawa. 

Dans le cadre de ces analyses, une des premières activités a été celle d'évaluer le nombre d'usagers du transport en commun afin de calculer le nombre d'autobus ou de tramways nécessaires pour les transporter. Actuellement, environ 3 500 passagers du transport en commun empruntent le pont du Portage en heure de pointe. Une augmentation entre 7 000 à 7 500 passagers par heure de pointe est attendue d'ici les 15 prochaines années.

Pour déplacer ces usagers, il faudrait au moins :

  • 105 autobus articulés par heure, ou
  • 75 autobus bi-articulés par heure.

Ce nombre d'autobus est trop élevé pour circuler efficacement sur des voies réservées dans les centres-villes de Gatineau et Ottawa et sur le pont du Portage. Seul un mode de transport qui permet de déplacer plus d'usagers, comme le tramway, pourra répondre aux besoins à moyen et long terme.

Selon le modèle de tramway, d'ici 15 ans, environ 25 tramways par heure seraient nécessaires pour déplacer les usagers ce qui est tout à fait possible. C'est pourquoi, parmi les 5 scénarios précédemment identifiés, seuls les scénarios ayant au moins une composante tramway sont retenus pour la suite de l'étude, soit:

  • Le scénario tout tram :  Opéré par des tramways sur ses axes sud et nord.
  • Le premier scénario hybride : L'axe nord est desservi par des tramways. L'axe sud  est desservi par un système rapide par bus opéré par autobus articulés ou bi-articulés.
  • Le deuxième scénario hybride : L'axe sud est desservi par des tramways.  L'axe nord  est desservi par un système rapide par bus opéré par autobus articulés ou bi-articulés.

Consultez le détail des caractéristiques des modes retenus.

Grandes lignes du système à Ottawa

Une composante tramway est nécessaire pour déplacer les usagers du secteur ouest de Gatineau vers les centres-villes de Gatineau et d'Ottawa.

Dans l'ouest de la Ville de Gatineau, des lignes locales d'autobus rabattront un certain nombre d'usagers depuis les quartiers vers les stations du tramway. Ces usagers seront donc transportés vers le centre-ville d'Ottawa en tramway. Pour les secteurs où les usagers sont déplacés en autobus, comme le secteur Gatineau ou le secteur Hull, un nombre important d'autobus est requis pour déplacer les usagers vers le centre-ville d'Ottawa. Ce nombre augmentera dans les prochaines années. Cela s'applique aussi aux usagers du secteur ouest dans le cas des scénarios hybrides sur l'axe desservi par un système rapide par bus.

Des analyses ont été menées afin d'identifier la façon la plus efficace de transporter ces usagers vers le centre-ville d'Ottawa. Ainsi, plusieurs possibilités ont été analysées telles que :

  • traverser uniquement en tramway vers le centre-ville d'Ottawa, ou;
  • continuer d'amener tous les usagers qui ne sont pas à proximité du tramway en autobus. 

Traverser uniquement en tramway vers le centre-ville d'Ottawa

Si seul le tramway se rend au centre-ville d'Ottawa, l'ensemble des usagers des secteurs Gatineau et Hull devront faire une correspondance sur le tramway au centre-ville de Gatineau. Dans le cas des scénarios hybrides, les usagers le long de l'axe desservi par autobus devront également faire une correspondance supplémentaire.

Dans ce cas, une ou plusieurs stations devraient être aménagées au centre-ville de Gatineau pour permettre ce grand nombre de correspondances. De plus, plusieurs usagers devraient ensuite faire une autre correspondance sur l'O-Train si leur destination est au-delà du centre-ville d'Ottawa.

Finalement, des véhicules de tramways supplémentaires devraient être achetés et opérés sur une courte distance, entre les deux centres-villes, ce qui représenterait des coûts supplémentaires importants.

Cette option n'est pas retenue car elle pénalise trop les usagers, en plus de présenter des enjeux d'aménagement et des coûts trop élevés.

Continuer d'amener tous les usagers qui ne sont pas à proximité du tramway en autobus

À l'inverse, si en plus des tramways, l'ensemble des autobus poursuivent leur route jusqu'à Ottawa, le pont du Portage et le centre-ville d'Ottawa seront à nouveau rapidement saturés par le grand nombre d'autobus en circulation.  Cette option n'est donc pas retenue.

Une situation où seul un certain nombre d'autobus poursuivent leur route vers Ottawa représente le meilleur compromis pour une bonne qualité de service aux usagers et une opération efficace du service.

Ainsi, les principales lignes d'autobus, comme celles circulant sur le Rapibus ou sur les principaux axes à Hull, continueront à se rendre à Ottawa.

Sur le Pont du Portage les autobus circuleront sur les voies du tramway puis ensuite au centre-ville d'Ottawa le long de 3 circuits en boucle.

Des lieux de correspondance confortables seront aménagés pour les lignes qui s'arrêteront au centre-ville de Gatineau, afin de permettre des correspondances efficaces à destination d'Ottawa.

Principales considérations de conceptions

Différents aspects sont pris en compte dans le cadre des analyses détaillées, incluant les suivants :

Besoins du système

  • Tracé le plus rectiligne possible pour un tramway.
  • Correspondance efficace avec les stations du O-Train.
  • Système attractif pour les usagers (service fiable, arrivant à proximité des lieux d'intérêt, …).
  • Besoin de deux voies de tramway.

Perspectives de développement de la Ville d'Ottawa

  • Rue Queen reconçue comme une rue complète afin d'y accueillir davantage de piétons.
  • Plans de redynamisation la rue Sparks.
  • Fonctions des Rues Albert et Slater revues pour favoriser le transport actif.
  • Diverses voies cyclables à considérer incluant sur les rues Bay (rue Wellington à l'avenue Laurier ouest) et Wellington (Portage à Elgin, projet conjoint CCN-Ville d'Ottawa – en lien avec le Plan sur le cyclisme d'Ottawa).

Options à l'étude pour la composante tramway

Après avoir analysé différentes possibilités, les deux options d'aménagement d'un tramway retenues pour la suite de l'étude sont :

  • Une insertion en surface sur la rue Wellington; 
  • Une insertion en tunnel sous la rue Sparks. 

Insertion en surface sur la rue Wellington

Avantages

  • Stations au niveau du sol, facilitant ainsi leur accès.
  • Plus facile à mettre en œuvre.
  • Composante potentielle d'une boucle interprovinciale avec le Pont Alexandra.

Inconvénients

  • Corridor avec plusieurs utilisations et projets à venir, nécessitant certains compromis:
    • Esplanade nord;
    • Élargissement partiel du trottoir sud;
    • Nouvelle piste cyclable bidirectionnelle;
    • Voies véhiculaires.
  • Enjeux de sécurité liés à la Cité Parlementaire, notamment en matière du positionnement des stations.
  • Aménagements à prévoir pour assurer le service lors de manifestations et évènements sur la rue Wellington.
  • Perturbation du trafic actuel et du service de transport en commun pendant la construction (planification des détours et gestion du trafic nécessaires).
  • Option induisant un volume important de piétons traversant l'axe pour rejoindre les stations.

Insertion en tunnel sous la rue Sparks

Avantages

  • Peu d'impacts en surface sur l'aménagement et sur la circulation.
  • Correspondances plus directes avec l'O-Train. 
  • Environnement protégé contre les intempéries pour les correspondances de passagers.
  • Moins vulnérable aux interruptions de service liées à des facteurs externes tels que des manifestations. 

Inconvénients

  • Coût probablement plus important que l'option en surface.
  • Construction plus complexe avec délais plus importants et avec risques plus importants.
  • Contraintes souterraines importantes (réseaux, fondations, …).
  • Portail avec impacts importants sur l'espace ouvert à l'ouest de la rue Commissioner.
  • Enjeux de sécurité possibles concernant les institutions fédérales adjacentes.

Analyse des options d'insertion à Ottawa

Les différentes options d'insertion à Ottawa sont donc évaluées suivant les différents aspects ci-dessus, ainsi que sous la perspective d'autres aspects complémentaires.

Ci-après figure une liste des principaux aspects pris en compte :

  • Impact sur la circulation automobile au centre-ville;
  • Impacts sur les déplacements en transport collectif;
  • Nombre et emplacement de stations requises;
  • Enjeux d'embarquement et débarquement aux quais;
  • Qualité des correspondances avec l'O-Train;
  • Enjeux de sécurité;
  • Compromis et plan d'atténuation;
  • Ordre de grandeur des coûts;
  • Consultation publique.

Exprimez-vous sur les options d'insertion à Ottawa à l'étude

Au courant du mois de juin, les résidents des villes de Gatineau et d'Ottawa seront invités à participer à une nouvelle consultation publique en s'exprimant sur les options d'insertion à Ottawa. Un sondage sera disponible en ligne.

D'ici là, nous vous invitons à nous faire part de vos questions ou commentaires généraux à l'adresse etudedelouest@sto.ca.

L'étude complémentaire est rendue possible grâce au financement des gouvernements du Canada et du Québec dans la mise en œuvre du Fonds pour l'infrastructure de transport en commun.

©

2012 Société de transport de l'Outaouais. Tous droits réservés. Les informations et données qui apparaissent sur ce site ne peuvent être utilisées à des fins commerciales ou lucratives sans autorisation de la STO.